Appellation : Cadillac Côtes de Bordeaux

Comme souvent en bordelais, territoires et appellations sont enchâssés, au point qu’on ne sait plus très bien de quel type de vins il est question. Sur la rive droite de la Garonne, l’appellation Cadillac Côtes de Bordeaux s’est d’abord appelée Premières côtes de Bordeaux et est dédiée aux vins rouges, alors que l’appellation Cadillac désigne des vins blancs liquoreux.

Quand, en plus, l’automobile s’en mêle, ça peut paraître encore plus compliqué. Mais finalement, tout est question de petite et grande histoire, d’attachement à un territoire et de volonté de mettre en avant un savoir-faire d’excellence.

Une volonté de mettre en avant la qualité

 

La vigne s’est toujours plu sur les coteaux qui dominent la Garonne, et, dès l’Antiquité, les Romains ont installé sa culture. Devenue, après le mariage d’Alienor d’Aquitaine et Henri Plantagenêt, roi d’Angleterre, au XIIème siècle, une véritable enclave anglaise, le bordelais, sous le règne d’Edouard III, au XIVème siècle, a pu très tôt se tourner vers l’export.

Les vins descendaient alors la Garonne à bord d’embarcations appelées gabares et ceux qui recevaient l’agrément partaient à la conquête de l’Angleterre. Au XVIIIème siècle, le chevalier Lamothe-Cadillac est envoyé comme gouverneur en Louisiane et emmène avec lui sa boisson préférée, le vin devenu aujourd’hui le Cadillac Côtes de Bordeaux.

En Amérique, le chevalier, qui était aussi un grand aventurier, fondera également la ville de Detroit, là où naîtra, en 1902, une firme automobile qui prendra pour nom… Cadillac. En matière de vins, la région entre Bordeaux et Saint-Maixant, au début du XXème siècle, produisait surtout des vins blancs, auxquels l’appellation Premières côtes de Bordeaux, créée en 1937, est réservée.

Mais petit à petit, le vignoble va revenir vers la production de vins rouges et les vignerons du cru, très soucieux de leur territoire et d’une démarche d’excellence, vont oeuvrer à la création d’une AOC spécifique qui reconnaisse cette démarche. L’appellation Cadillac Côtes de Bordeaux est finalement créée en 2009 et est exclusivement réservée aux vins rouges.

L’exigence de qualité est notamment mise en avant par l’obligation, au sein de l’appellation, de procéder exclusivement à la mise en bouteilles au château, fait rare en bordelais.

Terroirs variés, cépages bordelais

L’appellation Cadillac Côtes de Bordeaux s’étend sur environ soixante kilomètres sur la rive droite de la Garonne, formant une langue de terre de Bassens, juste à la sortie de Bordeaux, à Saint-Maixant.

La vigne s’épanouit sur des coteaux à faible altitude, bien exposés au soleil, sur des sols bruns calcaires peu profonds, des sols bruns caillouteux ou des boulbènes (sols de plateaux). Au sein d’un vignoble qui, pris dans son ensemble, représente plus de 3000 hectares de vignes, l’appellation Cadillac Côtes de Bordeaux totalise une part d’environ 1000 hectares.

Les cépages qui entrent dans l’élaboration de ses vins sont le merlot, cépage majoritaire (environ 55% de la surface plantée) le cabernet sauvignon, le cabernet franc et le malbec (seulement 5% de la surface plantée).

La particularité de cette appellation est qu’elle a été portée par des domaines familiaux où la règle est encore la transmission de génération en génération, chose devenue rare en bordelais, ce qui explique la forte exigence de qualité inscrite dans le cahier des charges : outre la mise en bouteilles au château, les rendements sont maîtrisés (le seuil autorisé pour les côtes de Bordeaux est de 55 hectolitres à l’hectare mais pour le Cadillac côtes de Bordeaux, les rendements observés sont régulièrement en-dessous des 50 hectolitres à l’hectare).

Vinification et accords mets et vins

Soucieux de leur territoire et de la diversité du terroir, les vignerons du Cadillac Côtes de Bordeaux aiment vinifier en petits volumes. Après vendanges manuelles, les raisins subissent une macération préfermentaire à froid pour extraire couleur et fruit.

Après la fermentation alcoolique, la fermentation malolactique est effectuée pour arrondir les tanins avant élevage de 14 à 16 mois en fûts de chêne. Le Cadillac Côtes de Bordeaux a une robe brillante aux reflets rubis, un nez qui exhale épices et fruits rouges.

En bouche, c’est un vin souple et extrêmement fin. C’est un vin qui s’apprécie très bien dans sa jeunesse mais qui présente toutefois un excellent potentiel de garde de l’ordre de 5 à 8 ans. En cuisine, le Cadillac Côtes de Bordeaux, dans sa jeunesse, sera très apprécié avec une viande blanche, rôtie ou en sauce.

Plus évolué, il s’associera avec une viande rouge, un gibier. Ce sera également un parfait compagnon pour le fromage, ou encore la célèbre lamproie à la bordelaise. Vin de plaisir et de caractère, vin authentique, le Cadillac Côtes de Bordeaux est à privilégier dans sa cave.