Comment déguster un vin ?

La dégustation d’un vin est une affaire personnelle qui fait appel à l’expérience de chacun. En connaissant les fondamentaux du vin vous pourrez savoir comment faire pour le déguster parfaitement.

Quelles sont les conditions à réunir et les sens à mettre en éveil ? Nous vous éclairons dans cet article.

Dégustation du vin : les conditions à réunir

La dégustation de votre vin comprend plusieurs étapes. La première concerne l’analyse visuelle, tandis que la seconde vise plus particulièrement l’odorat (et le sens du nez). Enfin, la troisième concerne le goût, avec un examen gustatif.

Vous l’aurez compris : déguster un vin fait appel à plusieurs sens qui, lorsqu’ils sont mis en éveil, vous permettent de savoir si un vin est de qualité ou pas et d’en apprécier toute la saveur.

Ainsi, vous aurez besoin de vos yeux, langue et nez pour déguster correctement un vin. Sans cela, il vous sera impossible d’en apprécier toute l’ampleur.

De la même manière, il est conseillé de ne pas avoir bu du café ou mangé des aliments trop riches en goût avant votre dégustation. Ainsi, vos sens seront parfaitement en éveil.

Démarche à suivre pour déguster votre vin

degustation du vin

Pour déguster votre vin, nous vous conseillons de vous installer dans un lieu éclairé et à température moyenne.

Si votre verre à vin est stocké dans un carton ou bien un placard depuis longtemps, versez un peu de vin puis rincez le verre. Ensuite, remplissez le verre jusqu’à la hauteur la plus évasée de sorte à permettre au vin de rentrer en contact avec l’air.

La dégustation comprend à la fois un examen visuel, le premier et le second nez et l’examen gustatif pour terminer ce processus.

Ainsi, commencez par examiner visuellement votre vin en inclinant votre verre tout en observant le niveau de limpidité du liquide.

Si vous remarquez de nombreuses particules, cela signifie que la filtration n’a pas été complétée par le vinificateur.

Au niveau de la bordure du verre vous pourrez également vous rendre compte du niveau de brillance du liquide. Si le vin a un aspect brillant, cela signifie qu’il est assez acide et donc qu’il sera vif en bouche.

Dans ce processus composé de la vue, du nez et du goût, vous pouvez continuer en procédant à l’analyse du vin par le nez. Pour ce faire, n’hésitez pas à placer votre nez au-dessus du verre et à inspirer profondément.

Quelle est votre première impression ? Si vous parvenez à ce stade à déterminer quelques arômes, cela signifie que le vin est ouvert. Dans le cas contraire, il est considéré comme fermé et vous aurez besoin d’une autre tentative (second nez) pour déterminer la senteur.