Éléments à prendre en compte

Lorsque vous prenez la décision d’installer une cave à vin à votre domicile, vient naturellement la question de savoir quels vins choisir.

En effet, à côté des vins de vieillissement qui peuvent prendre jusqu’à 20 ans pour mûrir on trouve les vins de service qui sont quant à eux destinés à être consommés plutôt rapidement.

Comment savoir quels sont les vins à conserver dans une cave à vin ? Quels éléments prendre en compte ?

1 % des vins méritent d’être conservés

On dit bien souvent que le pourcentage de vins qui méritent d’être conservés dans une cave à vin n’est que de 1 %. Ce taux, très faible, explique pourquoi il est nécessaire de bien prendre en considération un certain nombre d’éléments au moment de votre choix.

Pour qu’ils soient collectionnés et conservés, les vins de votre cave à vin doivent proposer des qualités qui sortent de l’ordinaire et respecter des normes strictes de qualité.

Avant toute chose, il apparaît important de connaître a minima la région viticole où est produit le vin ainsi que l’histoire du récoltant. Cela vous permettra rapidement de distinguer entre un vin qui vieillira bien et un vin qu’il faut boire rapidement.

Le niveau de tanins pour faire la différence

Quels éléments sont à prendre en compte pour savoir s'il faut conserver un vin plutôt qu'un autre ?

Un autre élément à prendre en compte concerne le niveau de tanins contenus dans le vin.

En effet, ces derniers conservent les vins, ce qui explique que les vins rouges vieillissent particulièrement bien dans une cave à vin.

Certains Bordeaux contiennent de hautes quantités de tanins, ce qui les rend uniques et propices à une conservation dans une cave à vin de vieillissement. De même, le vin blanc contient un niveau de sucre important, ce qui aide à le préserver et réduit sa détérioration avec le temps.

Plus vous optez pour un vin blanc doux et mieux il vieillira avec le temps, dans de bonnes conditions. C’est cela qui peut expliquer la qualité du Sauternes comme vin à faire vieillir pendant des années jusqu’à son apogée.

L’acidité et la conservation de vos vins

De même que l’importance du millésime qui s’apprécie en référence à la date de récolte des raisons et qui permet de savoir si votre vin vaut la peine d’être conservé, il est important de prendre en considération le niveau d’acidité.

En effet, plus l’acidité est élevée et plus votre vin se conservera bien. Cela est dû au pH faible induit par le niveau élevé d’acidité, plus propice à éviter une dégradation du vin par un changement chimique produit avec le temps.