Installer une cave à vin : comment faire ?

Nombreux sont ceux qui désirent installer une cave à vin dans leur domicile, afin de conserver leurs bouteilles de vin pendant un court délai ou bien pour laisser vieillir leurs grands crus.

En fonction du type d’espace dédié au stockage de vos vins, vous choisirez un modèle de cave à vin parmi les nombreuses possibilités disponibles sur le marché. Votre cave à vin est-elle à la bonne température ?

Quel agencement pour votre cave à vin ? Quels sont les critères de choix à prendre en compte ? On vous explique comment faire pour installer votre cave à vin.

Installez votre cave à vin en fonction de la température, de l’aération et des vibrations

Pour bien installer votre cave à vin, vous devez prendre en compte quelques règles de température et d’aération, indispensables pour ne pas commettre d’erreur au moment de l’installation.

Température idéale

Quelle est la température idéale pour conserver le vin ? Elle est de 11 ° C environ, ce qui permet de bien conserver vos bouteilles de vin à une température constante et adaptée.

Veillez à ne pas entreposer vos bouteilles à un endroit où les températures sont susceptibles de changer brusquement, de manière importante ou répétitive.

Une température stable, même si elle est un peu haute, est bien moins traumatisante qu’une température qui varie de manière irraisonnable.

L’hygrométrie doit également être suffisante, autrement dit comprise entre 70 % et 90 %. Au-delà, des moisissures pourraient se former sur vos bouteilles et entraîner une maturité trop rapide et néfaste pour votre vin.

Aération adaptée

Lorsque vous décidez de faire installer votre cave à vin, tenez compte du critère d’aération. Vos vins ne doivent pas se situer dans un lieu où l’atmosphère est confinée puisque cela peut causer une altération de leurs goûts.

Le goût peut en effet devenir rance, voire avoir une arrière saveur de moisissure. Votre cave à vin doit donc obligatoirement être aérée de manière optimale sans que cela ne produise trop de courants d’air.

Votre cave à vin doit aussi être dotée d’un système chassant les mauvaises odeurs et ne leur permettant pas de traverser les bouchons de vos bouteilles de vins.

Ne placez pas votre cave à vin à côté de fruits et légumes pouvant se fermenter, ni de barils de lessives ou de pots de peinture.

Si nécessaire, n’hésitez pas à ajouter des accessoires, comme un petit ventilateur qui assurera une bonne aération dans la pièce.

La ventilation de votre cave à vin doit se situer de préférence au Nord, grâce à une ouverture, afin de réduire au maximum la chaleur et les zones de lumière, nuisibles à la bonne conservation de votre vin.

Moins de vibrations pour une meilleure conservation

Les vibrations peuvent nuire grandement aux vins, principalement ceux de moyenne garde. Il convient donc de limiter au maximum ces vibrations, dans un souci de meilleure conservation.

Comment limiter les vibrations ? Notamment en adoptant des règles de bon sens : évitez d’installer votre cave à vin à proximité d’une buanderie par exemple.

Cave à vin et humidité

Une cave à vin doit-elle être humide ? Cette question revient souvent quand il s’agit de savoir où installer sa cave à vin.

Qu’on se le dise, la conservation du vin nécessite un degré certain d’humidité. Ce dernier doit se situer aux alentours de 70 %, de manière constante.

Si le niveau d’humidité est trop important, vous pouvez ajouter une couche de gravier ou de sable afin de créer un effet buvard qui absorbera l’humidité excédentaire.

De même, enroulez vos bouteilles dans un film plastique conçu à cet effet afin de protéger principalement les étiquettes de vos bouteilles qui réagissent le plus à une humidité excessive. Enfin, ne stockez jamais les bouteilles dans leurs cartons d’origine.

Règles de température et d’aération

Vibrations : comment les limiter ?

Une cave à vin doit-elle être humide ?