Les vins de consommation courante

Que vous soyez amateur ou bien connaisseur, vous avez sans doute envie de commencer ou de continuer une collection de vins. La cave à vin est la solution pour vous permettre de stocker vos bouteilles dans les meilleures conditions possibles.

En la matière, il est nécessaire d’alimenter votre cave avec des bouteilles qui vous conviennent. Pour une consommation courante, quels sont les vins à choisir ? Comment savoir quelles bouteilles mettre en cave ? Réponse dans cet article.

Les liquoreux et les vins du Jura : des vins à mettre en cave

On appelle liquoreux des vins à vendanges tardives, à l’instar du Sauternes ou encore des vins de la Loire. Les raisins qui ont permis de créer ces vins sont en règle générale très matures, d’où la haute qualité du produit.

Ce type de vins à mettre en cave vous apportera pleine et entière satisfaction si vous décidez de les conserver dans une cave de vieillissement. Ils sont moins adaptés pour une consommation “jeune”.

Il en va de même en ce qui concerne les vins du Jura. Il s’agit de vins jaunes ou de vins du Château Chalon, particulièrement remarquables par leurs robes caractérielles.

Ces vins se bonifient avec le temps et sont très atypiques. Ils conviendront parfaitement dans une cave et pourront compléter sans difficulté votre collection.

Les blancs secs de Bourgogne : des vins de haute qualité

Les vins blancs secs en provenance de Bourgogne sont très réputés pour être choisis en cave à vin.

Il s’agit notamment du Riesling alsacien, du Meursault, Coulée de Serrant ou encore de Chassagne-Montrachet.

Les vins blancs sont en effet connus pour être souvent très prestigieux. Si vous souhaitez intégrer ce type de vins dans une cave, vous pouvez y aller les yeux fermés.

Vous pouvez parfaitement en faire de même avec des bouteilles de champagne millésimés de grandes marques. Les bulles s’en iront pour laisser place à une délicate noblesse vineuse avec le temps.

Les vins blancs du Jura et ceux de Bordeaux conviennent très bien pour un vieillissement longue durée, sur plus de 20 ans.

A l’issue, vous apprécierez déguster ces grands crus qui vous apporteront en bouche et au nez toute la puissance de vins de qualité.

Le Champagne ne se conserve quant à lui que quelques années, en règle générale 3 ans et n’est pas forcément adapté à un vieillissement sur 10 voire 20 ans.

Les vins rouges de garde : vérifiez le millésime

Nombreux sont les vins rouges de garde à ne pas mettre en cave. Certains ont un millésime qui ne permet que leur dégustation rapide, ces vins n’étant pas adaptés à une conservation sur le long terme.

Néanmoins, certains crus sont connus pour bien vieillir dans une cave, pour peu que la température soit idéale pour conserver votre vin.

Vérifiez dans tous les cas la région de production et le millésime afin de ne pas vous tromper. Certaines appellations sont de vraies valeurs sûres : Bandol, Saint-Julien, les rouges de Bourgogne, Margaux, Châteauneuf-du-Pape…

Faites confiance aux vignerons qui produisent des vins de grande qualité et qui iront parfaitement dans une cave à vin de service ou de vieillissement.

Les vins rosés : à choisir avec prudence

Du côté des vins rosés, sachez que la conservation est souvent peu de mise. En effet, on constate que les vins tels que le Languedoc, Provence et Rhône peuvent être choisis dans un objectif de vieillissement à court terme (1 an environ).

Ils arrivent à maturité au bout de 2 ans et au stade de l’apogée au bout de 3 ans environ. Contrairement à certains grands crus blancs ou rouges, les vins rosés sont donc à choisir de préférence dans une cave de service, dans un objectif de consommation courante.

Ils ne vous décevront pas pour autant puisqu’ils se distinguent par leurs robes intenses et leurs arômes souvent fruités. Privilégiez cependant d’autres vins si vous désirez collectionner des bouteilles dans un objectif de vieillissement.

Vins à mettre en cave

Vins à ne pas mettre en cave