Processus de vieillissement du vin

Dès l’instant où le vin est fabriqué, certaines réactions peuvent se déclencher : oxydation, fermentation, maturation… Le vin est une substance vivante qui peut vieillir soit en bouteille soit en fût.

Au fur et à mesure du temps, le vin se transforme et se détériore si on ne prend pas garde à bien le conserver correctement. Quel est le processus de vieillissement du vin ? Réponse dans cet article.

La fermentation et l’élevage au moment de la fabrication du vin

Les grands vins, qui méritent d’être vieillis, suivent un processus prédéfini. Ainsi, lorsque le vin est fabriqué, la première étape est la fermentation. Il s’agit d’un processus par lequel le raison transforme le sucre qu’il contient en alcool. Pour ce faire, le vin doit présenter des micro-organismes qui permettent à cette transformation de se réaliser.

Une fois que la fermentation s’est déroulée sans difficulté, le processus de vieillissement du vin se poursuit par l’élevage, autrement dit le stockage du vin. Les jeunes vins peuvent être stockés pendant 2 mois environ tandis que les plus grands vins sont conservés jusqu’à 1 an.

Une fois l’élevage terminé, le vin peut parfaitement bien vieillir, notamment en fonction de son cépage. Avec le vieillissement du vin, on constate un changement de robe. Les vins rouges virent au rouge tuilé puis deviennent orange marronné au fil du temps.

Tandis que les vins blancs se parent de reflets couleur or avec le vieillissement. La structure s’affine et s’assouplit avec le temps, pour atteindre des notes particulières et puissantes.

La mise en bouteille et le temps de repos nécessaire

quel est le processus de vieillissement du vin ?On considère que tous les grands vins doivent être vieillis, autrement dit conservés après leur embouteillage, notamment grâce à des méthodes de vieillissement artificiel du vin. La mise en bouteille, qui est un moment charnière, nécessite un temps de repos pour le vin. Une fois qu’il est mis en bouteille, le vin n’est quasiment plus mis en contact avec l’oxygène.

Ainsi, le vieillissement du vin en bouteille se réalise majoritairement par le processus de réduction, sans intervention d’oxygène. Le vin contient de multiples micro-organismes vivants qui poursuivent leur travail.

Les bactéries et les composés chimiques donnent de l’arôme au vin tandis que les phénols se développent, ce qui fait évoluer la robe et la couleur du vin, sans oublier la texture du breuvage.

Comment faire pour bien conserver ses bouteilles de vin ? Il convient d’apporter les soins nécessaires à la bonne conservation des vins et permettre un stockage optimal.

Afin d’assurer le vieillissement des vins, choisissez un endroit plutôt sombre avec une température située entre 10 °C et 14 °C. Le taux d’humidité doit être d’environ 75 % et l’aération optimale.