Règles de conservation

Acheter une cave à vin adaptée est une chose, conserver vos bouteilles de vin dans les meilleures conditions en est une autre. En matière de conservation du vin, plusieurs règles doivent impérativement s’appliquer. Zoom sur ces dernières

La température, pour conserver vos bouteilles de vin dans le temps

Le bon vieillissement de votre vin ou la conservation en vue de sa consommation prochaine nécessite de garantir une parfaite température. Vous conservez ainsi les qualités des vins et leur assurer une bonne évolution.

La température doit se situer entre 10 °C et 14 °C. En-dessous de ce niveau, la structure du vin risque d’être endommagée, ce qui provoque alors le ralentissement de son processus de vieillissement.

Si la température est plus élevée, la maturation du vin s’accélère et atteint plus rapidement son apogée avant de se détériorer plus rapidement. Il est donc essentiel de maintenir une bonne température dans votre cave à vin.

regles conservation bouteilles de vin

Le niveau d’hygrométrie, ou taux d’humidité constant

Un bon niveau d’hygrométrie permet de ne pas détériorer le bouchon de vos bouteilles de vin et donc de bien les conserver.

Il faut que ce niveau soit compris entre 50 % et 80 %, sans jamais aller au-delà. Sinon, l’humidité trop importante pourrait décoller les étiquettes et entraîner l’apparition de moisissures en quantité plus ou moins nombreuse.

 

Peu de vibrations pour ne pas perturber le processus de vieillissement

Les vibrations n’ont rien de bénéfique pour vos bouteilles de vin, bien au contraire. Les secousses que l’on constate remettent les dépôts en suspension pendant le processus de vieillissement de votre vin.

Les vibrations sont donc de nature à activer les bactéries détériorant le vin, ou bien encore de dissoudre les tanins. D’où la nécessité d’opter pour un système anti-vibration.

Il en va de même du côté des composés chimiques. Si les vibrations sont trop élevées, cela perturbe le processus de vieillissement et provoque une nette détérioration dans la production des délicates molécules des composés chimiques du vin.

Une bonne aération pour éviter l’apparition de mauvaises odeurs

Votre cave à vin doit parfaitement bien être aérée, notamment afin de maintenir une atmosphère saine.

Une bonne circulation de l’air évite l’apparition de mauvaises odeurs à l’origine de la détérioration du goût du vin.

L’aération de votre cave à vin permet aussi d’éviter que des moisissures ne se forment, tout en réduisant le risque de décollement des étiquettes de vos bouteilles de vin.

Nous vous conseillons de procéder au nettoyage annuel de l’intérieur de votre cave à vin, puisque l’air qui s’engouffre dans votre cave à vin à chaque ouverture de porte n’est pas filtré. Cela laisse donc potentiellement entrer des bactéries et des molécules néfastes pour la bonne conservation de vos bouteilles de vin.

 

 

Température

Hygrométrie

Protection contre la lumière

Système anti-vibration

Aération