Vibrations : comment les limiter ?

Vous avez décidé d’installer une cave à vin de vieillissement, de conservation ou bien multi-usages dans votre intérieur ? Vous avez ainsi des bouteilles de vin à portée de main et pouvez conserver vos grands crus pour les mener jusqu’à leur maturation au fil des années.

Cependant, pour assurer des conditions optimales de conservation de votre vin, qu’il s’agisse d’un vin de vieillissement ou de service, il est nécessaire de limiter au maximum les vibrations, en plus de respecter d’autres règles inhérentes à la bonne conservation de votre vin. Comment faire en pratique ?

Les vibrations : des secousses néfastes pour votre vin

En plus de respecter certaines règles de température et d’aération, il est nécessaire de limiter au maximum les vibrations notamment causées par la présence d’une machine à proximité.

Pour quelles raisons les vibrations sont-elles susceptibles d’être nocives pour votre vin ? Les secousses provoquées par les vibrations peuvent mettre certains dépôts en suspension dans le vin, ces derniers s’étant formés pendant la phase de vieillissement.

Elles sont également susceptibles d’entraîner l’apparition de bactéries qui peuvent entraîner des conséquences plus ou moins néfastes pour le vin, comme dissoudre les tanins. Votre vin perd alors de ses qualités, tant gustatives qu’olfactives.

Le processus de vieillissement du vin peut donc être fortement perturbé par les vibrations, surtout si ces dernières sont conséquentes et/ou récurrentes.

Cave à vin : conseils pour limiter les vibrations

cave à vin : comment faire pour limiter les vibrations ?

Pour limiter au maximum le risque de vibrations dans votre cave à vin, nous vous conseillons de l’installer dans un endroit stratégique.

En effet, l’installation de votre cave à vin ne doit pas se faire à proximité d’un équipement comme une machine à laver par exemple. Éloignez donc votre cave à vin de la buanderie ou de tout endroit susceptible d’être exposé au passage d’une ligne de métro par exemple.

Vous pouvez l’installer dans votre salon par exemple ou bien votre garage. Une cave à vin enterrée ou semi-enterrée, traditionnelle, peut parfaitement être remplacée par une armoire à vin dotée de tout le nécessaire pour une parfaite conservation.

De même, veillez à adapter le niveau d’hygrométrie de votre cave à vin, cette dernière devant être humide à hauteur de 65 % en moyenne.

Si vous avez opté pour une armoire à vin réfrigérée, vous pouvez faire l’achat d’un accessoire qui limitera les vibrations engendrées par le fonctionnement du compresseur. Il s’agira des silent-block, ou pièces dotées d’un matériau souple (comme du caoutchouc) utiles pour absorber les vibrations et autres chocs entre les différents éléments mécaniques présents dans votre cave à vin. En plus, ce type d’accessoire permet de réduire toute nuisance sonore.