Vins à ne pas mettre en cave

En matière de vins, on distingue les bouteilles qui peuvent se conserver plusieurs années de celles qui doivent se consommer plus ou moins rapidement.

Les premiers sont des vins de grande conservation, tandis que les autres sont parfois de moins bonne qualité. Quels sont les vins de consommation courante à ne pas mettre en cave ? Réponse dans cet article.

Vins à ne pas mettre en cave et processus de vieillissement

Le vin est un produit vivant à part entière. Il vieillit, il respire et il mûrit avec le temps. Le vin possède un cycle naturel qui lui est propre.

D’où l’intérêt de bien savoir quels vins mettre dans une cave à vin et ceux qui ne vieilliront pas aussi bien. Les vins à ne pas mettre en cave devront donc être consommés rapidement et ne pourront pas être conservés.

Pour savoir si vous pouvez conserver un vin, vous devez analyser son processus de vieillissement.

vins à ne pas mettre dans une cave à vin

Pour ce faire, la technique de la bouteille ouverte est une solution intéressante. Ouvrez la bouteille de vin et laissez-la ainsi pendant plusieurs jours sans y toucher. Vous vous rendrez rapidement compte de la manière qu’elle a de résister dans le temps.

Si elle parvient à résister, cela signifie qu’elle possède un bon potentiel de garde. Si le vin perd de sa saveur au bout de plusieurs jours d’ouverture, cela signifie qu’il est préférable de ne pas le mettre en cave.

Si le vin se transforme dans la semaine, cela signifie que vous pouvez le garder environ 5 ans.

Exemples de vins qui ne se conservent pas ou peu de temps

Vous souhaitez savoir plus précisément quels sont les vins à ne pas mettre dans une cave de vieillissement ou bien à conserver peu de temps avant la consommation ?

Voici quelques exemples concrets :

  • la majorité des vins issus de la Vallée de la Loire, qui ne peuvent pas être conservés plus de 2 ans. Contrairement au Montlouis qui est un vin pouvant facilement être mis en cave pendant une durée maximale de 80 ans
  • les rosés et les vins blancs de Provence, qui ne supportent pas une conservation supérieure à 2 ans
  • certains vins provenant du Sud-Ouest de la France. On distingue ceux qui se dégustent jeunes et qui ne se conservent donc pas beaucoup et ceux qui nécessitent une conservation plus longue. Les blancs secs doivent se consommer dans leur prime jeunesse et ne sont donc pas à mettre en cave
  • certains vins du Languedoc qui se conservent 2 à 3 ans au maximum.