5 Points importants pour choisir sa cave à vin

Un œnophile a intérêt à conserver ses bouteilles de vin à la bonne température et à l’abri de la lumière pour éviter d’endommager leur contenu.

Pour cela, il a besoin d’acquérir une cave à vin. Mais, la chose à savoir est que la cave à vin existe sous différentes versions.

Il est alors difficile de décider du matériel à prendre. Or, vous n’avez pas le droit à l’erreur, car l’achat du matériel nécessite un investissement conséquent. Pour vous aider dans votre recherche, découvrez les critères de choix pour une cave à vin.

Choisissez selon votre mode de consommation

choisir sa cave à vinTous les vins ne sont pas dédiés pour être conservés de longues années. En fait, certains sont produits pour être consommés dès l’achat afin que les dégustateurs puissent profiter de son fruit.

Dans le monde du vin, ce critère dépendra de divers facteurs comme la méthode de vinification et le terroir. L’information à savoir est qu’il existe des caves à vins qui répondent à ces deux principes de conservation (courte ou longue). Ce sont les caves à vins de vieillissement et des caves à vins de service.

Les caves à vins de vieillissement sont conçues pour mûrir les vins pendant des années. Ces types de matériels permettent d’accueillir entre 150 et 300 bouteilles. De leur côté, les caves à vins de service sont conseillées si vous renouvelez régulièrement vos stocks dans un délai de 6 mois.

Les caves à vins de service se distinguent par sa taille qui est plus petite que les caves à vins de vieillissements. En principe, vous pourriez seulement y mettre moins de 100 bouteilles.

Grâce à l’appareil, vous pourrez atteindre ce que l’on appelle la température de dégustation. En se basant sur ses informations, les caves à vins de service conviennent alors aux vins courants dont les écarts de température pourraient altérer les caractéristiques de la liqueur.

Sachez également que vous pourriez voir un autre type de cave à vin qui brille par sa polyvalence. Il s’agit de la cave à vin multifonction qui est conçue en même temps pour les vins à boire et à conserver.

Pour ce faire, le dispositif est équipé de différents étages. Vous avez donc la possibilité de modifier la température de chaque zone.

Sélectionnez une cave à vin selon l’emplacement

En tant qu’appareil électroménager, la cave à vin est aussi visible en version à poser sur le sol et à encastrer dans les mobiliers de votre cuisine.

Pour aménager les caves à vins encastrables, vous avez besoin de réaliser des travaux de rénovation. Mais, une fois intégrée dans vos meubles, la structure deviendra discrète.

Les caves à vins encastrables sont recommandées pour les ménages ayant peu d’espace à la maison. En effet, un modèle à poser demandera à l’amateur de vin de se séparer d’une partie importante de sa surface habitable.

D’ailleurs, vous saurez qu’il est déconseillé d’installer une cave à vin à pose libre dans un meuble. La raison est qu’elle sollicite une ventilation. Par contre, c’est le modèle conseillé lorsque vous avez un garage ou un sous-sol.

Dans cette même veine de l’installation, les caves à vins fonctionnent avec des plages de températures spécifiques. L’instrument éprouverait alors des difficultés à marcher de manière optimale dans un endroit froid ou inverse. Cela suppose qu’avant de choisir l’emplacement de votre appareil, vous devez lire les descriptions techniques de l’appareil au préalable.

Prenez en compte sa capacité d’accueil

Puisque l’achat d’une cave à vin est un investissement à long terme, vous devez évaluer le nombre de bouteilles que vous allez y placer.

Ce point découlera davantage du profil de l’utilisateur. S’il était un collectionneur, il ramènera régulièrement des bouteilles de différentes dimensions à la maison. Or, les modèles standards de cave à vin ont pris comme référence la bouteille bordelaise de 75 cl.

Cette dernière est moins large par rapport à d’autres types de vie. Vous devez alors considérer le paramètre lors de votre achat. Par ailleurs, sachez que le nombre d’équipements et de clayettes introduits à l’intérieur des caves à vins affecte également sa capacité de stockage.

Choisissez le bon système d’ouverture

Le choix de la porte est primordial lors de l’achat d’une cave à vin. Ici, le constat est simple. Une exposition prolongée à la lumière pourrait engendrer une réaction chimique appelée oxydation.

Les vins n’atteindront donc pas la maturité lors de la manifestation du phénomène. En outre, un fort éclairage demandera une quantité importante de sources d’énergie. Il y aura alors des répercussions sur la dépense énergétique du foyer.

Les portes des caves de vin existent sous trois variétés. Dans sa version classique, vous verrez tout simplement une porte en verre qui assure l’isolation. De leur côté, les portes traitées anti-UV sont capables de filtrer les rayons UV.

En revanche, elles ne garantissent pas totalement l’obscurité. Enfin, pour les conservations de longues durées, il est judicieux de miser sur les modèles aux portes pleines. Ils réduisent au maximum le niveau d’éclairage.

Les autres critères à considérer

Les caves à vins peuvent diffuser des sons abasourdissants en état de marché. Cela pourrait vous agacer à la longue surtout si l’élément était installé dans le salon.

C’est pour éviter ce genre de désagrément que vous pourriez voir une cave à vin silencieuse qui émet un son inférieur à 40 db. Bien entendu, vous pouvez aussi préférer des machines avec un niveau sonore moyen. Elles peuvent être établies dans le sous-sol.

La dépense énergétique de l’appareil est aussi à considérer. Elle dépend de l’étiquette énergétique qui varie entre E et G dans le cadre des caves à vins. À la base, plus la lettre s’éloigne de la lettre A et plus une machine électronique est énergivore.

Pour vérifier ce paramètre, vous devez donc lire les mentions techniques provenant des constructeurs.

5/5 - (1 vote)