Les vins de France

vignoble françaisLe vin français est reconnu dans le monde entier pour la qualité exceptionnelle de son nectar. Le pays concentre de vastes domaines viticoles qui sortent des cuves des vins les plus prestigieux et les plus convoités.

À l’étranger, la production française n’a jamais eu autant de succès, ce qui justifie souvent des prix à la hausse. Mais pourquoi le vin français est-il si prisé ?

Le vin français : une question d’identité nationale

En France, le vin s’invite à presque tous les repas. Il fait partie intégrante de la gastronomie française très estimée partout autour du globe, et classée au patrimoine culturel de l’Unesco.

Pratiquement tous les Français sont amateurs de ce breuvage. Il s’agit ici d’une population qui foncièrement valorise le vin. Il traduit la manière dont celle-ci mange et vit en société. En ce sens que toutes les convivialités incluent cette boisson unique. Elle est aussi la boisson du réconfort.

Par ailleurs, le vin reste une valeur sure, parce que c’est le fruit d’un long processus de travail et d’un savoir-faire ancestral. En France, les vignobles sont dépositaires d’une activité très respectée.

Partout dans les régions, le paysage exprime le chef-d’œuvre des viticulteurs.

Aujourd’hui, les bars à vin émergent un peu partout et représentent des lieux modernes de forte sociabilité, notamment pour la jeunesse urbaine. Le fait de se retrouver entre amis et de boire modérément du vin, tout en tentant de reconnaître sa provenance, devient une façon de signifier son attachement au terroir.

Mais pourquoi le vin français a une si excellente réputation ?

À cause de sa qualité unique au monde bien évidemment ! Les vignes françaises sont sur des terres très riches en calcaire et au sous-sol bien drainé. Pour elles, pas de traitements chimiques : ici on prône le travail mécanique.

Le traitement contre les maladies et les insectes est principalement réalisé en lutte biologique. Au moment des vendanges, les grappes de raisin gorgées de soleil sont ramassés à la main quand ils atteignent une maturité parfaite.

L’étape de la macération et de la fermentation est toute aussi un art. Un rituel unique du label français qui fera que le consommateur pourra déguster de savoureux nectars. C’est toute une chaîne d’attention maternelle qui permet de faire émerger cette supériorité qualitative du vin français.

L’élevage est l’ultime étape assurer la saveur des millésimes et leur texture si distinctive. Les appellations dépendent de la durée de stockage. Plusieurs dégustations permettront d’appréhender au fur et à mesure le type d’élevage.

Celles-ci sont indispensables pour conserver une excellente harmonie entre le terroir et le caractère du vin. Lorsque l’ensemble est parfait, le vin est parfait !

Enfin, le packaging n’est pas un aspect à négliger. Il constitue l’un des facteurs importants de préférence du vin français.

Les grands crus

L’appellation « Grand Cru » est la marque identitaire la plus connue pour les vins français à l’étranger. Pour faire simple, un Grand Cru est la formulation d’un terroir. Il permet de classer les vins suivant un ordre de statut supérieur. Les Grands Crus peuvent être des vins rouges, blancs, ou mousseux.

Pour mériter cette attribution strictement contrôlée par les régions, le vin doit exprimer une tonalité de plusieurs éléments : l’enracinement, l’âge des vignes, la longueur des arômes et le corps du vin.

À ceux-ci doivent s’ajouter la proportion de lumière naturelle à laquelle les grappes ont été exposées, ainsi que le temps d’élevage. Des données qui varient d’année en année.

Ce sont là, la composition des appellations d’origine protégée des vins français très renommés dans le monde entier. Conjuguée à des couches de terre exceptionnelles et à un savoir-faire inimitable, l’on admet aisément que le vin français est le meilleur qui soit !