Cave à vin : les différentes technologies

Une cave à vin doit nécessairement produire du froid pour fonctionner correctement sur du plus ou moins long terme. Cela implique donc des technologies de pointe, conçues spécialement pour les caves à vin.

Il s’agit de la compression, de l’absorption et de la technologie thermoélectrique. Les caves à vin fonctionnent majoritairement grâce au système de froid par compression, technologie également très répandue chez les réfrigérateurs.

Quelles sont toutes les technologies de caves à vin et comment fonctionnent-elles ?

Cave à vin : importance du froid par compression

La technologie du froid par compression est très répandue pour les caves à vin qui ne pourraient pas fonctionner sans cette aide. Elle permet d’assurer la production et la diffusion du froid au quotidien.

Le principe de cette technologie est relativement simple : il repose sur un système de thermodynamique qui permet la libre circulation d’un fluide dans un circuit étanche et fermé, composé de différents éléments.

Une fois qu’il est à l’état gazeux, le fluide en question élève la température générale du fait de son effet de compression.

Lorsqu’il passe dans le condenseur situé en arrière, le fluide réchauffé se condense au contact du milieu plus frais de la pièce et devient liquide, puis sa température baisse.

Enfin, une fois parvenu au niveau de l’évaporateur, le fluide devient très froid et absorbe la chaleur qui se situe à l’intérieur de la cave à vin.

Le cycle se termine de cette manière et le fluide retourne ensuite dans le compresseur, pour recommencer depuis le début.

La majorité des marques de caves à vin proposent des modèles fonctionnant sur la base de la thermodynamique. Il s’agit en effet d’une technologie très connue que l’on retrouve aisément dans les réfrigérateurs classiques.

Cave à vin les différentes technologies

La technologie du froid thermoélectrique

Qu’est-ce que cette technologie ? Il s’agit d’une technique permettant de maintenir une température idéale pour conserver votre vin.

Elle convient parfaitement pour les petites caves à vin, de faible capacité. Le principe est relativement simple : deux plaques de métal collées l’une à l’autre laissent passer un courant continuel d’air.

Une plaque de métal est froide tandis que l’autre est chaude. Cela créé un effet de froid thermoélectrique qui permet de rafraîchir vos bouteilles de vin et de les maintenir à une température idéale jour après jour. Très simple, cette technologie est fiable et risque peu de tomber en panne.

Néanmoins, sachez que les caves à vin qui utilisent cette technologie sont appelées des caves de chambrage. En termes de froid, cette technologie reste relativement limitée, d’où son intérêt pour les petites caves à petites capacités.

Certains modèles peuvent également intégrer un ventilateur qui sert à évacuer l’air chaud, ce qui peut rendre l’appareil bruyant.

La technologie du froid par absorption

Cette technologie est sans nul doute celle qui a le plus marqué les caves à vin. Ses avantages sont nombreux : elle offre une importante réduction du bruit et aucune vibration. Puisqu’elle fonctionne sans aucun compresseur, cette technique est silencieuse.

De la même manière, vous n’avez pas besoin d’ajouter un ventilateur, ce qui est aussi un gain certain notamment en matière de bruit.

Le froid par absorption fonctionne grâce à un mécanisme d’évaporation d’ammoniac entraînant l’absorption de la chaleur et son refroidissement, sans l’aide d’aucune pièce mécanique.

Ce type de technologie convient parfaitement pour les caves à vin de vieillissement mais vous pouvez aussi parfaitement l’utiliser pour une cave à vin de service ou bien polyvalente.

L’objectif est toujours de conserver vos bouteilles de vin à une température idéale, tout en les maintenant à l’abri de la lumière et sans leur faire subir de vibrations, nocives à leur bon vieillissement.

Pour vous assurer d’opter pour une cave à vin parfaite pour vos besoins et vos vins, veillez donc à bien choisir un modèle doté de la technologie adaptée.

Production et diffusion du froid

La réduction du bruit